Astronomie : à voir ce mois.

L’actu du ciel

En plus de cette Lune Phase actuelle de la Lune - Lien vers le ciel de ce soir - ciel du mois toujours présente dans la colonne de gauche qui pointe déjà vers des éphémérides* plus visuelles (et vous indique au passage la phase actuelle), voici 3 spécialistes de l’observation du magazine Ciel et Espace qui vous détaillent dans une émission de radio d’une vingtaine de minutes, ce que vous pourrez voir ces prochains jours dans le ciel, comment, et où.

Clic sur la photo. Autre accès ICI

 

VOIR AUSSI : Les éphémérides de l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides (IMCCE).

 

* Ephéméride :  nom féminin, souvent au pluriel

  • Ouvrage qui énumère les événements sujets à prévision dans l’année.
  • Livre indiquant les événements arrivés le même jour de l’année, à différentes époques.
  • Calendrier à effeuiller.
  • Table donnant de jour en jour, ou pour d’autres intervalles de temps, les valeurs calculées de diverses grandeurs astronomiques variables.

Pâques change de date

oeuf_paques.gifC’est quand, Pâques ?

C’est ce dimanche, certes. Mais ce n’est pas si simple !

Explications :

 

Pâques est une fête mobile : d’année en année, elle n’est jamais à la même date. Et si on veut comprendre, c’est un petit dur de s’y retrouver. Voici les dates de Pâques ces dernières années.

  • le 31 mars en 2013,
  • le 20 avril en 2014,
  • le 5 avril en 2015,
  • le 27 mars en 2016,
  • le 16 avril en 2017,
  • le 1er avril en 2018,
  • le 21 avril en 2019…
    Pas moyen de s’y retrouver !

Eh bien si Pâques est une fête mobile, cela semble une question d’astronomie, et on a coutume de dire : le dimanche de Pâques suit la première pleine Lune de printemps.

Vérifions :

Explication en vidéo (allez à 3:08)

Donc, selon cette vidéo :

En 2017 :

  1. Le printemps est le 20 mars.
  2. La première pleine Lune suivante est le mardi 11 avril.
  3. Il faut donc aller au dimanche 16 avril pour atteindre Pâques : le dimanche 5 avril 2015.

En 2018 :

  1. Le printemps est le 20 mars.
  2. La première pleine Lune de printemps était samedi 31 mars.
  3. Pâques est donc le lendemain, dimanche 1er avril.

En 2019 : là, ça coince !

  1. Le printemps sera le 20 mars à 22h58.
  2. La première pleine Lune de printemps sera le jeudi 21 mars à 1h42 en TU, soit 2h42 heure française (selon mes sources)….
  3. Pâques devrait donc être le dimanche 24 mars.

Pourtant, les calendriers l’annoncent pour le 21 avril ! Voilà un mystère à élucider. La pleine Lune officielle doit donc être prévue avant la date officielle de printemps ou bien il y a une subtilité en plus.  Il faudrait donc attendre la pleine Lune suivante, le 19 avril. Ce qui repousse alors en effet Pâques au dimanche 21 avril. J’ai pourtant bien vérifié les dates du printemps 2019 et de la pleine Lune de mars 2019 sur l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides. Etrange…

 

Ce qui m’a poussé à chercher plus loin. Pâques 2019 semble donc bien être le 21 avril car :

En l’année 325 lors du Concile de Nicée, l’église définit la date de Pâques ainsi  : « Pâques est le dimanche qui suit le quatorzième jour de la Lune qui atteint cet âge au 21 mars ou immédiatement après ». Le calcul de la date de Pâques se fait à l’aide d’un calendrier perpétuel lunaire utilisant une Lune moyenne fictive (Lune ecclésiastique). Cette méthode de calcul porte le nom de comput ecclésiastique.

L’église considère donc que « ... le printemps commence toujours le 21 mars et la Pleine Lune est calculée d’après une règle selon laquelle les phases de la Lune se répètent parfaitement tous les 19 ans en ce qui concerne les dates dans le courant de l’année. L’astronome grec Méton l’avait déjà découvert au Ve siècle av. J.C. et c’est pourquoi cette période fut appelée le cycle métonique. Malgré quelques heures, qui se sont accumulées au cours des siècles, cette règle vaut toujours ».

 

Je comprends mieux à présent ! Le calendrier de l’église est fondé sur des calculs anciens qui ne sont pas tout à fait justes. D’ailleurs, depuis 2012, le printemps est toujours tombé un 20 mars, et pas un 21. Cela explique cette différence de date officielle et astronomique qu’on vient de relever à l’instant eek. Intéressant ! Mystère élucidé.

 

Pâques peut ainsi varier de plus d’un mois : du 22 mars au 25 avril. Enfin, ça pourrait même être du 21 mars au 25 avril, mais pas selon les calculs de l’église évoqués plus haut.

 

Un peu d’histoire des religions : rappelons que Pâques célèbre la résurrection de Jésus, 3 jours après sa crucifixion.
Un peu d’étymologie : Pâques vient du latin « pascua » = nourriture, et de l’hébreu « Pessah » = passage.

 

Voilà : Pâques, c’est donc aussi de l’astronomie, mais telle qu’on la connaissait en 325 eek … et il est plus juste de dire : le dimanche de Pâques suit la première pleine Lune après le 21 mars.
Voilà ! La vidéo qui suit devient donc un petit peu inexacte :

 

Notons que tout cela a aussi une influence sur le jeudi de l’Ascension. Car l’Ascension tombe toujours 39 jours après Pâques. Donc, sa date bouge selon celle de Pâques. Mais cela joue aussi sur le Mardi Gras et la Pentecôte. Une dernière vidéo très complète donne des détails sur ce que nous venons d’apprendre. Dommage, je l’ai trouvée après avoir fait tout ce travail de recherche 🙁